Le mont de la Sarakina

de la presse collaborationniste 1 [Lettre ouverte à la RTBF]

Madame, Monsieur,

Une fois de plus, au JT, vous avez parlé du cannabis en termes de drogue… Aggravé du fait qu’en même temps que la voix off disait : « Saisie de cannabis », on ne voyait que du haschisch !

Il est maintenant 23h, j’y réfléchis donc depuis plus de trois heures… Et clairement, j’ignore quel est votre objectif en désinformant de la sorte ? Vu qu’en plus, ça m’étonnerait beaucoup de la part de professionnels comme vous autres que ce soit pour cause de manque d’intelligence chronique ou de crétinisme aigu… Je me dis que par conséquent, ce ne peut être que par opportunisme… Sinon pourquoi ?

Sachez cependant ceci : À ce stade, il n’y a plus guère que l’électorat d’extrême-droite et les ultra conservateurs catholiques (Pléonasme) pour croire encore à vos mensonges… La toute grande majorité des autres sont morts de rire ! Les plus intelligents d’entre eux se disent : « S’ils se permettent ainsi de mentir, de façon aussi grossière et éhontée sur un thème aussi grave… Qu’en est-il des autres sujets ?! » En tout état de cause, vous n’avez pas le droit de transformer la vérité comme vous le faites même si votre job en dépend ! (Parce que si ce n’est pas ça la raison… Qu’elle est-elle ?) Dans le cas du reportage de tout à l’heure, vous n’aviez pas le droit d’utiliser le terme de « cannabis » −alors que de toute évidence, c’était du haschisch ! (Et si pour vous c’est kif… Ou plutôt tant que pour vous c’est kif, eh bien dorénavant je ferai comme vous : de grossiers amalgames ! Ainsi, au lieu d’utiliser le terme de « journaliste », je dirai « menteur opportuniste » !)

Car quel est le problème avec vos amalgames et vos mensonges ? Avec le fait que vous mélangez tout sans discernement aucun ? Eh bien, puisqu’on ne peut pas compter sur vous-autres pour avoir une information de qualité, on est obligé d’expérimenter par soi-même pour comprendre exactement de quoi il retourne… Ainsi, c’est probablement dû aux nombreux pétards que j’ai fumé pendant 35 ans que finalement, j’ai attrapé le cancer du poumon… Inversement, c’est plus que probablement dû au fait qu’à la Citadelle, on m’ait permis de vaporiser le cannabis (Même Salle 37, en pneumologie pourtant !) si je suis encore vivant…

Ce qui me fait déclarer publiquement ceci :

« Si vous fumez du cannabis, vous consommez de la drogue douce… Cela parce que le fait de fumer est tellement nocif à la santé que ça annule du coup, tout le bien que cette petite plante amie aurait pu faire tant à votre corps qu’à votre esprit… ; Que, si vous le consommez comme il se doit (Soit en l’ingérant, soit en le vaporisant) alors, vous vous soignez par les plantes ! » (Voir cet excellent ouvrage : « Le cannabis en médecine »)

(Ça, c’est de l’information ! Et je vous suggère d’en prendre de la graine !)

En attendant, ce n’est pas exagéré de dire que ce sont vos mensonges, notamment, qui sont responsables de mon cancer… Et aussi, bien-sûr, le fait que lorsque les flics déboulent, ils n’hésitent pas à saisir le vaporisateur… (L’Aromed : 375€ !) Déjà en violation de la loi puisque même la loi de 1921 n’interdit pas la consommation de drogue… et que cette machine ne sert qu’à consommer ! Ici, qui plus est, il s’agit de matériel paramédical (de phytothérapie) qui ne sert qu’à la consommation de plantes médicinales ! Mais ils le font sans le moindre état d’âme parce que vous comprenez bien que si la population savait que c’est le mode de fonctionnement qui fait la différence et que lorsque c’est utilisé comme il se doit, c’est le top du top… Alors, forcément, le cannabis serait légalisé… Et eux où c’est qu’ils vont finir ? Au CPAS ? Et vous-autres, complices de ces gens-là, qui avez toujours relayé mensonges et amalgames, où c’est que vous allez finir ? à la Meuse ?!!

Au reste, je vous invite à réfléchir à ceci : Les gens se sont soignés avec cette petite plante amie durant des milliers d’années… jusqu’en 1921 où tout à coup, comme par hasard, c’est devenu une drogue… Toujours comme par hasard, au moment où l’industrie pharmaceutique (du IIIeme Reich) a commencé à se développer (Naissance de ce qu’on appelle « La petite IG Farben » : 1902 et de « La grande IG Farben » : 1925… En 1945, division du groupe, en diverses sociétés toujours bien actives à ce jour, dont BASF et Bayer !)

Aujourd’hui, sous IVeme Reich, que Monsanto impose ses graines « Terminator » aux agriculteurs… Et sachant que vous qualifiez de « drogués », les gens qui se soignent par les plantes, je voudrais donc savoir comment vous allez qualifier les fermiers qui résistent en continuant d’utiliser les graines comme leurs ancêtres avant eux, également depuis des siècles et des siècles ? D’empoisonneurs ? de terroristes ? (Voir cet article pour complément d’info)

[Veuillez par ailleurs noter ces deux points : Premièrement, on trouve sur internet des produits chimiques, hautement toxiques, mortels même dans certains cas… Produits reprenant des propriétés du cannabis… mais qui n’ont rien à voir évidemment avec la petite plante amie : il s’agit au contraire d’un poison mortel ! Mais ça, c’est autorisé, ça ! (Je le sais parce que François de Brigode l’a dit au JT… Sauf si sur ce coup-là encore, vous étiez en train de mentir et de désinformer… vu qu’à force, on ne sait plus maintenant ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas ! (C’est ça le problème avec les mensonges, voyez-vous…) Et l’autre chose, c’est que si on a le droit de cultiver une plante pour sa propre médication, il faut être drôlement bien branché pour encore trouver des engrais bio (Parce que déjà qu’on a droit à une plante, alors au moins que ce ne soit pas naturel ! Sinon, c’est totalement contraire aux intérêts du IVeme Reich ! Prenez le guano par exemple (Déjections d’oiseaux de mer et de chauve-souris) : engrais naturel par excellence… Eh bien sachez que c’est totalement interdit ça maintenant ! (L’AFSCA dit que c’est parce qu’ils ne savent pas déterminer la traçabilité du produit… −Pas comme les poisons chimiques de chez Monsanto ! Ah ok, ok ! Sans blague !))]

Enfin, d’un point de vue religieux, en tant que « Premier chrétien », l’interdiction du cannabis n’est rien d’autre qu’une violation de l’article 9 de la CEDH (Relatif à la liberté de culte) : En effet, il semble évident que le Seigneur, les Apôtres et les premiers chrétiens consommaient avec bonheur, la petite plante amie… Deux choses que je porte à votre connaissance :

1° : De nombreuses études (Notamment de textes en araméen) tendent à démontrer que le cannabis était présent dans l’onguent dont les premiers chrétiens s’enduisaient le corps… Citation :

« Dans le numéro de juin 2002 de « High Times », nous avons discuté de l’utilisation du cannabis dans la préparation de l’huile de consécration et de l’encens du Temple, et c’est en retraçant l’histoire de ces produits enrichis au cannabis que nous avons pu démontrer leur utilisation continue jusqu’à la période du Nouveau Testament. En fait, si Jésus n’avait pas utilisé l’antique huile de consécration enrichie au cannabis, il n’aurait jamais pu prétendre au titre de Christ !

« Christ » est la traduction grecque de l’hébreu « Messiah », et en anglais moderne, ce terme serait traduit pas « le consacré », « l’oint ». Le titre de « Christ  » n’était accordé qu’à ceux qui avaient reçu « l’onction de Dieu en lui ».

Cette huile sainte de consécration, comme décrite dans la version originale hébreu de la recette d’Exode (XXX : 22-23), contenait plus de 6 livres de kaneh-bosem, une substance identifiée par des étymologistes, des linguistes, des anthropologues, des botanistes et autres chercheurs réputés, au cannabis incorporé dans six mesures d’huile d’olive, avec une variété d’autres herbes médicinales. Les anciens « consacrés » étaient littéralement enduits de cette mixture. » (Source)

2° Pour parler de choses qui n’ont pas besoin de vérification scientifique mais simplement d’un minimum de bon sens, je voudrais parler du Jeudi Saint : Le Seigneur et les Apôtres sont sur le Mont des Oliviers… L’heure est tragique… Tout le monde sait que le Seigneur va être arrêté… Ce dernier, s’adressant aux Apôtres dit : « Restez là, priez, méditez… Je me retire un moment puis je reviens… » Et lorsqu’il revient, il trouve tous ses amis endormis ! Et cela par trois fois !

Alors, très simplement, c’est de deux choses l’une : Ou bien −Ce que je ne crois pas une seule seconde : Les Apôtres étaient des monstres… Des êtres dépourvus de toute sensibilité… −Pire que l’entourage d’Hitler ! Et tandis que le Seigneur va être arrêté… Eux, ils roupillent comme des bienheureux ! (Allez, dis !) Ou alors, ce qui est beaucoup plus logique, c’est qu’ils étaient tellement flippés à l’idée de ce qui allait se passer qu’ils se sont gavés de cannabis, afin de calmer leurs angoisses et que, trop stoned, ils piquaient du nez…

L’autre jour, je voyais une femme musulmane couverte de la tête aux pieds (Même ses mains étaient couvertes par des gants noirs !) et je me dis que ces gens ont bien de la chance de pouvoir pratiquer leur culte… Parce que nous-autres, Premiers chrétiens, sommes traités de drogués ! Quand les flics déboulent, ils volent toutes nos affaires… Y compris l’outil de travail (Ordinateur) y compris matériel médical ! (Vaporisateur)…

Et vous… Vous êtes complices de ces gens-là !

(Mais je ne me fais aucun souci pour vous : Ce n’est pas ça qui vous empêchera de dormir !)

Phil de Mont K’i