Menu utilisateur

Dans un tirage

Que ce soit pour une question précise ou en commençant la journée, pour avoir une idée des grandes lignées de ce qui se passera les prochaines heures, il est préférable de commencer par un tirage (Réservez les tableaux pour quand vous êtes chaud… que vous avez déjà quelques réponses… Les tableaux viendront ensuite pour compléter… Ou –Et c’est souvent le cas, pour parler de tout autre chose mais qui fait également la Une de l’actualité)

Question précise :

Pour une question précise, posez la carte de base au milieu (l’Ours pour l’argent, le cœur pour les sentiments, etc) puis, commencez par entourer la carte avec d’autres en pensant chaque fois à un critère précis. Par exemple : La carte de gauche correspond à la situation présente et celle de droite au futur immédiat. Celle du haut relève de votre intervention propre et celle du bas de l’inconnu (ce qui se fera malgré vous)… La diagonale supérieure gauche et inférieure droite : le pourcentage de chance de réussite et la diagonale inférieure gauche et supérieure droite : le temps que ça va prendre.

Considérez ensuite chaque carte individuellement en fonction de vos critères… Ce qui vous donnera déjà une bonne idée… puis, considérez les cartes alentour en fonction des associations 2 cartes…

Exemple

La question est : Le consultant a besoin de tout son temps pour gérer le site de voyance… Ce dernier lui permettra-t-il de vivre ou va-t-il falloir penser à un plan B pour subvenir au quotidien ? (Et si oui : dans quelle proportion ? Et aussi : quoi ?)

Réponse :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première carte à sortir, c’est le Mont… Tout de suite suivie par les Souris… Puis la Tour, le Trèfle, l’Arbre, le Soleil, la Lune et enfin la Lettre.

« Mont – Souris » d’entrée de jeu : Prise de tête assurée ! Avec qui ou quoi ? La Tour : l’Administration (il est vrai que c’est mon talon d’Achille : Je me sens au top du top en tant que voyant… Je fais ce que je peux en tant que webmaster… Par contre, concernant l’administratif, là c’est clair que j’ai des lacunes)… Mais tout cela va s’arranger au mieux (le Trèfle)… L’Arbre peut vouloir dire deux choses : soit que cela se fera dans un climat serein et/ou que nous sommes en train de parler d’un projet mûrement réfléchi et dont l’élaboration a pris du temps. Le Soleil écarte tout doute quant à l’éventualité d’un échec… renforcé par la Lune qui, associée au Soleil signifie : harmonie parfaite mais qui, d’autre part, dans la diagonale « Lune – Arbre » renforce l’idée qu’il a fallu du temps pour que ça émerge et, malheureusement, en réponse à ma question, m’apprend que si le projet est de grande envergure (Soleil) par contre, il faudra encore du temps pour qu’il soit total viable. Que non seulement il faudra encore du temps mais qu’en plus ça commencera par être pénible (J’ai un syllabus de 200 pages A4 à bloquer afin de passer un examen indispensable pour obtenir le statut d’indépendant)

(Quant à la lettre, je n’y réfléchis pas car il y a trop de possibilités… j’éclaircirai cela dans un autre tirage)

Voilà précisément où je voulais en venir : Il est indispensable d’avoir un plan de départ… Mais en sachant que les cartes s’exprimeront de manière à ce que le discours soit clair… Que l’ensemble puisse former plus qu’une phrase : un paragraphe, comme ci-dessus. C’est-à-dire qu’il faut commencer par poser la structure et fonctionner de façon très cartésienne… En sachant que l’intuitif prendra le dessus sitôt la première carte posée.

Notez, par ailleurs, qu’il s’agit-là d’un premier tirage après 50 jours où je n’ai rien fait d’autre que de la technique… soit donc un tirage général. Ce pourquoi il y a des informations qui, a priori, peuvent sembler contradictoires, tels le Soleil et le Mont. Mais c’est le Mont qui est sorti en premier pour directement mettre l’accent sur le fait qu’il y a de la prise de tête dans l’air (Le Soleil n’est là, tout comme le Trèfle, que pour me rassurer…)

Alors, puisqu’on est dans un groupe dédié au Petit Lenormand, on va donc poursuivre avec cet outil… (Alors que dans ma réalité, je passerais sans doute à un tirage avec le Petit Lemoine, voire le Grand Lenormand, voire encore avec le Yi King…)

Encore que ce ne serait même pas nécessaire puisque j’ai déjà eu réponse à ma question. Disons que je vais refaire un tirage pour m’assurer d’avoir bien compris et si oui pour essayer d’avoir des précisions quant à la chronologie (La Lune étant des plus vagues…)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Veuillez noter que pour ce second tirage, je n’ai pas commencé par poser de carte majeure au centre mais que j’ai déposé les cartes comme je le sentais.

La première carte à sortir est la Clef… Voilà, tout est dit : Problème réglé ! Pour qu’on soit sûr de bien parler du sujet, il y a les Poissons juste derrière pour dire que l’on parle bien de professionnel.

Normalement, je n’irais pas plus loin… Je n’aurais sans doute même pas fait de second tirage s’il ne s’agissait pas d’être didactique et d’enseigner une manière de faire… En tout état de cause, l’état dans lequel vous vous trouvez face à telle ou telle situation, en soi, c’est déjà réponse à votre question : Si, comme je le suis, vous êtes détendu, concentré, maître de vos mouvements, soit totalement en paix, il est clair que ce que vous faites a déjà plus de chance d’aboutir que si vous êtes énervé, mal dans votre peau et particulièrement angoissé !

Poursuivons donc, en guise de conclusion pour cette première leçon, la phrase ou paragraphe de cette suite de cartes :

« Clef – Poissons » : Aucun souci à se faire professionnellement. Il y en a eu, certes, mais ils ont derrière (Cercueil) Je suis sûr, dorénavant, de pouvoir être en contact (apprécié) avec le public (« Anneau – Jardin »)

(Notez que je traduits de la sorte parce que je suis un célibataire endurci depuis de longues années… Si, par exemple, j’avais une ex, je considérerais le tableau autrement puisque l’association « Cercueil – Anneau » fait généralement référence à ce type de situation. Auquel cas, il faudrait comprendre : Problème professionnels réglé au mieux grâce à l’intervention d’un(e) ex(e) jouissant d’une renommée sociale ou qui apportera la reconnaissance)

La ligne du bas peut être interprétée de deux manières différentes : Soit le cavalier c’est un tiers qui joue un rôle dans l’histoire et dans cette perspective, cette personne est très attachée à la campagne et il faudra se dire qu’un choix heureux se présentera… Ou alors, je la prends comme une série d’indications quant à la juste manière de procéder :

La Faux : il faut être implacabilité… Avancer sûr de soi (Cavalier) avec intelligence (Renard) et bonheur (Bouquet) Ou les trois premiers vont amener du bonheur… Et le Chemin c’est soit pour parler de choix, soit de campagne…

(Mais donc, chronologiquement, puisque c'était l'objet de ce tirage, avec le Cercueil et la Clef, on peut clairement supposer que ce sera rapide)