Six de trèfle

 

Division : La Guerre de Troie1

Effet : Variable

Symbole géomantique : Impair

Bouquet : Géranium (Ruse)

Constellation : Arcturus (Déplacement incertain)

 

1 : Le professionnel, l'activité... L'action, les combats, la lutte pour la vie, les difficultés rencontrées.

 

 

CARTOMANCIE

Un obstacle dans la réalisation de vos projets. Cela vous freine voire vous bloque.

 

SUJET CENTRAL

Représentation : Pâris et Ménélas face à face : ils vont s’affronter en combat singulier.

lnterprétation : Il est ici question de rivalité amoureuse ou de concurrence professionnelle. Les obstacles au projet sont nombreux. Il convient de rechercher des solutions à l'amiable : la voie diplomatique. Sinon, les conflits peuvent s'envenimer et mener à l'impasse. Il peut être également question de lâcheté face à un différend où l'adversaire est manifestement le plus fort.

 

Pour comprendre le sujet central : À Pâris se rattache l'histoire d'un jugement célèbre. Lorsque Pélée et Thétis célébrèrent leurs noces, tous les dieux furent invités à l'exception d'Éris, la Discorde. Furieuse de cette omission volontaire, la déesse jeta une pomme d'or parmi les convives avec cette inscription : « À la plus belle ! » Aussitôt, Aphrodite, Athéna et Héra revendiquèrent cette prodigieuse épithète. Pour les départager, Zeus en appela au jugement de Pâris. Les trois déesses se présentèrent devant lui, dans leur nudité. Héra lui promit la souveraineté sur l'Asie, Athéna la gloire des guerriers, et Aphrodite l'amour avec la plus belle des femmes. C'est à cette dernière que Pâris offrit la pomme. Afin d'exaucer sa Prophétie, la déesse le protégea et lui permit d'enlever Hélène, épouse de Ménélas, roi de Sparte : telle fut l'origine de la guerre de Troie. Et, jalouses de n'avoir point été choisies, Athéna et Héra témoignèrent au cours de cette guerre d'une haine farouche à l'égard du Troyen Pâris et protégèrent les Grecs. Pâris échappa de peu aux coups de Ménélas, qui l'avait provoqué en un combat singulier. Aphrodite le cacha dans une nuée. Il tua de nombreux guerriers et surtout il perça mortellement Achille au talon. Blessé lui-même par une flèche de Philoctète, Pâris devait succomber peu après, sa première épouse Œnone ayant refusé de le soigner.

 

SUJET DE DROITE

Représentation : les Grecs volent le Palladion aux Troyens.

lnterprétation : Vous allez atteindre votre but. Honneurs et récompenses sont au programme.

 

Pour comprendre le sujet de droite : Cette petite statue de Pallas, haute de trois coudées, dont les pieds sont collés l’un à l’autre, tandis que sa main droite tient une lance, sa main gauche, une quenouille et un fuseau, fut, dit-on, précipitée par Zeus de l’Olympe et tomba aux pieds d’Ilos, le fondateur de la ville de Troie. Le héros vit dans ce prodige un signe de la bienveillance des dieux et plaça, avec les plus grands honneurs, l’effigie dans le temple d’Athéna. Un oracle assura alors que Troie subsisterait tant que le Palladion demeurerait dans la ville. Les Grecs avertis de cette prédiction, au moment de la guerre de Troie, cherchèrent à ravir la Palladion. Ulysse et Diomède y parvinrent en s’introduisant de nuit dans les souterrains du temple. Mais certaines versions prétendent que, craignant cette éventualité, les Troyens avait fait sculpter un second Palladion, et que, si le premier avait bien été dérobé par les Grecs, le second fut emporté par Énée en Italie et confié au temple de Vesta, à Rome. Ainsi était accomplie une prédiction qui disait qu’à travers Rome, Troie renaîtrait de ses cendres.

 

SUJET DE GAUCHE

Représentation : Achille, retiré sous sa tente, joue de la lyre.

lnterprétation : Découragement, abattement, dépression... Il convient de se reprendre en main et de faire face à l'adversité.

 

Pour comprendre le sujet de gauche : L’Iliade commence par la « colère d’Achille » : Agamemnon, roi des rois, lui a ravi Briséis, fille de Chrysès, grand prêtre du Dieu Apollon et qui faisait partie de son butin d’une ville pillée…, la belle captive dont il était amoureux. Achille manifeste sa colère en se retirant de la lutte… Ce qui donne du courage aux Troyens qui en profitent pour contre-attaquer…