Petit Lemoine

Ouranos

Sens de la carte
Couleur et forme
Temporalité

Dans un tirage
Dans un tableau
Association "deux cartes"
Sagesse ancestrale et Mythologie

Sens de la carte

Ouranos, Fils et amant de Gaia (la Terre) Il est le Ciel. Divinité de la première génération. Père, entre autres, des Titans. Castré par Cronos, son sperme éclaboussant la mer, donne naissance à Aphrodite (née de l'écume).

Uranus représente le besoin de franchir les limites imposées par Saturne (Cronos) et d’assumer ses responsabilités. Il symbolise une identification à une conscience collective, ainsi que la possibilité, pour chacun, d´accomplir son destin. Il refuse de se soumettre à un autre maître qu´à celui de son choix.
Lorsqu´il est appliqué de façon négative, il induit une forme d´anarchie, une création débridée et à tout prix, une soif de pouvoir qui forge les dictateurs et les fanatiques. Il peut ainsi se rebeller contre toute forme d´autorité, telles que, familiale ou politique.

Un lourdaud

Couleur et forme

Bien glauque, bien lourd et bien opaque...

Temporalité

Le climat risque d'être lourd !

Dans un tirage

Souvent le signe du "râteau" : On espérait une victoire facile mais on est éconduit

Dans un tableau

Qualificatif lourd et glauque

Association "deux cartes

+ dame ou monsieur : Consultant(e) est oppressé(e)
+ soleil : Rien n'est jamais perdu : au bout du désespoir, une lueur se profile
+ anneau : Mal être dans le couple
+ lys : La dignité humaine
+ maison : Climat pesant à la maison
+ poissons : Frustration professionnelle. On n'est pas content de sa place, on en convoite une autre
+ nuage : Angoisse, vertige
+ bouquet : On ne se laisse pas aller : le bonheur revient
+ cigogne : Vous parviendrez à vous dépasser
+ chemin : Une porte de sortie (vers la liberté ?) s'offre à vous...
+ serpent : Personne vulgaire et malfaisante
+ enfant : Enfantillage, caprice
+ cœur : Frustration ; orgueil blessé ; on souffre d'avoir été éconduit
+ faux :Il faut tirer un trait sur la rancœur et passer à autre chose
+ verge : problème d’ego
+ vaisseau : Tentative de pousser en avant qui n'aura servi à rien. La distance en est la conclusion
+ chien : Un(e) ami(e) un peu lourd(e)
+ livre : Ressentiment tenu secret
+ ours : égoïsme
+ ancre : Entêtement
+ cavalier : Un nouvel arrivant va créer la tension
+ cercueil : découragement
+ renard : Travail peu gratifiant. Ambiance lourde au travail
+ jardin : Personne qui cherche à se faire passer pour mieux qu'elle ne l'est
+ lune : Dérèglement psychologique (Schizophrénie)
+ clef : Entêtement qui finit par payer... Ou on devient plus raisonnable
+ mont : Attitude orgueilleuse et entêtée qui mène à de gros ennuis
+ lettre : Lettre au ton déplacé de quelqu'un qui se prend pour chai pas qui
+ arbre : On s'apaise après s'être emporté
+ oiseaux : craintes, prise de tête
+ souris : On s'emporte pour des broutilles qui bouffent toute l'énergie
+ tour : Abus de pouvoir
+ étoile : Energie négative parfaitement maîtrisée
+ trèfle : La fortune sourit aux audacieux !
+ croix : Accablement
 
+ albatros : La conduite n'est pas la bonne... L'orgueil et la prétention ne mèneront qu'à l'humiliation
+ puits : On fait tout ce qu'on peut (et pas toujours dans le légal) pour nouer les deux bouts
+ carnaval : Hypocrisie
+ meute : Mentalité : chacun pour soi !
+ sceptre : Lâcheté (Voire chantage)
+ athéna : Grosses difficultés à se conformer aux règles établies
+ cronos : Ce qui a été grossièrement tenté, n'a mené qu'à l'infortune et à l'humiliation
+ zeus : On trouve la force nécessaire pour régler les problèmes. Mal fréquenté : Tyrannie, colère
+ héra : Une dame mûre saura raisonner l'insensé
+ apollon : On a su canaliser l'énergie primaire pour faire évoluer les choses avec raffinement
+ arès : paranoïa ; énervement due à la frustration... Il faut s'accrocher...
+ maison - ares : larcins, vol, cambriolage.
+ île : La honte
+ aphrodite : Problème de libido
+ poséïdon : On parvient à ses fins, non sans mal
+ hadès : On a fait son deuil de ses ambitions
+ aigle : La spiritualité s'est muée en retraite amère Ou lâcheté
+ chat : Les choses ont été trop négligées... La stagnation en est la conséquence
+ bœuf : Partisan du moindre effort ; opportunisme
+ porc : Un envieux... ; Un jaloux

Sagesse ancestrale et Mythologie

 
Ce dieu à la fois fils et époux de Gaia, est une des  plus anciennes des divinités grecques. Il eut une nombreuse postérité (Les Titans, Les Cyclopes, les Hécatonchires), « mais il détestait tellement ses enfants que, dés leur naissance, il les faisait enfermer au fond des Enfers dans le Tartare. Il récolta la haine qu’il avait semée : son jeune fils Cronos, aidé de ses frères, de ses sœurs et de sa mère Gaia —qui lui fournit une faucille— le mutila et le détrôna. » J’ai mis des guillemets, car il s’agit de la version Larousse... Voici la mienne : Ouranos (le Ciel) était une grosse bête primate... Qui n’avait qu’une seule idée en tête : forniquer sa pauvre mère (le « Nique Ta Mère » d’alors !) Donc, il la bourre tellement, la pauvre Gaia que les enfants ne peuvent pas sortir ! Alors elle a mal, la pauvre... C’est ainsi que, pour être soulagée, elle demande à Cronos , bon cadet parmi ses enfants, de les lui couper —à son cher géniteur—, ce qu’il se fit un plaisir de faire. Lorsque les burnes tombent à la mer, naissent du sang : les Érinyes (Alectô l’implacable, Tisiphone la vengeresse et Mégère la malveillante) les Géants et les Méliades —Les Nymphes des frênes— ; du sperme, naît Aphrodite (née de l’écume).