Petit Lemoine

Héra

Sens de la carte
Couleur et forme
Temporalité

Dans un tirage
Dans un tableau
Association "deux cartes"
Sagesse ancestrale et Mythologie

Sens de la carte

Héra est la déesse qui protège le mariage ainsi que les épouses légitimes. Elle veille au bonheur conjugal.
Elle est l'épouse de Zeus. Elle punit sévèrement l'infidélité…
Elle symbolise le respect et aussi les conventions

Couleur et forme

Rigueur et austérité

Temporalité

Les choses se feront en leur temps

Dans un tirage

Invite à la rigueur. Veillez à la correction !

Dans un tableau

Qualificatif austère

Association "deux cartes

+ dame ou monsieur : Consultant(e) affable (si les choses se passent dans les règles.) La personne est soucieuse des apparences et conservatrice
+ soleil : Générosité, intelligence de cœur
+ anneau : Bonne affaire ou mariage de raison
+ lys : Rapport avec l'autorité (morale à tout le moins) ; Au-delà du protocole strict, vous serez en tout cas entendu, voire bien aidé
+ maison : Autorité matriarcale... Maîtresse de maison
+ poissons : Conseiller, ombudsman, voire carrière diplomatique
+ nuage : Difficulté à se conformer aux règles de vie
+ bouquet : Situation correcte, ambiance chaleureuse
+ cigogne : Invitation à être plus raisonnable (peut désigner une sage-femme)
+ chemin : Il est temps de rentrer dans le rang
+ serpent : La personne qui fait autorité est animée de mauvaises pensées, vous concernant... ou laisse son jugement dirigé par les a priori
+ enfant : Nounou, institutrice, protection de l'enfance
+ cœur : Couple bien établi... Risque de jalousie
+ faux : Cessation de contrat, rupture : Les règles étaient trop strictes
+ verge : Conflit avec autorité
+ vaisseau : La personne qui détient l'autorité prend ses distances par rapport à vous
+ chien : Un ami vous donnera le bon conseil
+ livre : Ignorance des convenances
+ ours : Judicieux placement. Patrimoine géré au mieux
+ ancre : Une décision (favorable si bon contexte) des autorités, en votre faveur, se fait attendre... Un peu de patience !
+ cavalier : Intervention d'une personne austère
+ cercueil : Ignorance des conventions... Fin d'un mariage
+ renard : Accoucheuse, sage-femme
+ jardin : Milieu austère et conventionnel
+ lune : Influence marquée de la mère et/ou trouble de la personnalité
+ clef : Feu vert des autorités
+ mont : Ennemi parmi les personnes qui ont autorité sur vous ou obstacle des règles et conventions très difficile à gérer
+ lettre : Nouvelle importante
+ arbre : Conventions bien implantées
+ oiseaux : Mise au point. Risque de se faire remettre à sa place
+ souris : Taxe ou tracasserie diverses (administratives...)
+ tour : Administration, Justice de Paix...
+ étoile : Tout est en ordre ! Les choses vont paisiblement... Pas de souci !
+ trèfle : Entrées venant de l'autorité (chômage, indemnités maladie...)
+ croix : Personne qui subit les dures contraintes de l'existence
 
+ albatros : Problème relationnel. La personne n'est pas adaptée au milieu qu'elle côtoie
+ puits : Excellente organisation de la vie sociale
+ carnaval : Besoin de se libérer de ses chaînes... Attention aux leurres et excès !
+ meute : Syndicat
+ sceptre : Réalisation de sa vie sociale grâce au respect des règles
+ athéna : La contemplation Procédez avec prudence... Mieux vaut encore une fois, reconsidérer tout le projet
+ ouranos : malgré les bonnes dispositions, rien ne semble aller...
+ cronos : L’Éclatement ; le chômage (ou indemnités) n'arrive plus. La société suspend toute aide
+ zeus : Harmonie conjugale (avec ses hauts et ses bas)
+ apollon : Parfait pour joindre l'utile à l'agréable
+ arès : Conflit avec autorité
+ île : Tranquillité sociale
+ aphrodite : L'autorité saura vous écouter et faire preuve de compréhension
+ poséïdon : Consultant apte à diriger judicieusement les différents aspects du projet
+ hadès : Aucune aide n'est à attendre
+ aigle : Excellent équilibre entre spiritualité et gestion parfaite de la vie
+ chat : Excellent équilibre malgré la nonchalance
+ bœuf : Chef d'entreprise très compétent : excellente gestion
+ porc : Gestion calamiteuse

Sagesse ancestrale et Mythologie

Une des douze grandes divinités de l’Olympe [les autres sont : Zeus, Héphaïstos, Poséidon, Apollon, Hermès, Arès, Artémis, Athéna, Hestia, Aphrodite et Déméter]  Fille de Cronos et de Rhéa, Héra fut élevée par Océanos et Téthys, avant de devenir l'épouse de Zeus, dont elle est également la sœur. Jalouse et rancunière, elle est connue dans les légendes pour les nombreuses querelles qui l'opposèrent à son divin mari, dont elle déplorait sans cesse les continuelles infidélités. Aussi, pour se venger, elle persécuta sans relâche les enfants que Zeus eut des mortelles : Europé, Io, Dionysos, Héraclès, pour ne citer que les plus célèbres, furent les victimes de sa fureur. Un jour, pour empêcher Zeus de descendre sur la Terre rejoindre ses amours, Héra conçut en accord avec Poséidon et Athéna, le projet d'enchaîner son époux. Mais Zeus déjoua le complot et suspendit provisoirement sa femme par les cheveux à un anneau fixé dans les nuages, après lui avoir lié les pieds et les mains. Cependant, on voyait souvent les irascibles époux réconciliés pour quelques temps. Zeus put ainsi devenir le père de quatre enfants légitimes, Arès, Hébé, Héphaïstos et Ilithye. D'autre part, Héra se mêla fréquemment des affaires des mortels. On la voit ainsi soutenir les Grecs contre les Troyens pour se venger de Pâris, qui ne lui avait pas décerné, en lui accordant la pomme d'or, le titre de la plus belle des déesses, mais qui lui avait préféré Aphrodite. Elle protégea également le navire Argo au cours de l'expédition des Argonautes, surtout au moment du dangereux passage entre Charybde et Scylla. Il lui arriva parfois d'être l'objet des assiduités des mortels, tels le Géant Porphyrion et Ixion. Zeus, se montrant encore plus jaloux qu'elle, foudroya le premier et ravit Héra au second sous la forme d'une nuée. Seule déesse mariée parmi toutes les divinités féminines de l'Olympe, Héra jouit de privilèges, et elle est traitée avec un constant respect. Elle apparaît alors aux yeux des Grecs comme la déesse du mariage légitime, la protectrice de la fécondité du couple et, particulièrement, avec Ilithye, de la femme en couches. Dans la littérature comme dans l'art, elle porte les attributs royaux traditionnels : le sceptre et le diadème ; sa tête recouverte de voiles est le symbole du mariage. Parfois même, elle tient dans l'une de ses mains la pomme de grenades, emblème de la fécondité. Le paon est l'animal qui lui est consacré en souvenir d'Argos, dont elle prit les cent yeux, lorsqu'il eut été tué, pour les placer sur le plumage de ce volatile. Héra ne peut se prévaloir, toutefois, du titre de reine des dieux et des hommes : elle est simplement l'épouse unanimement vénérée du dieu suprême.