20. Le Tao

Plan matériel

Le sujet ne fait qu’un avec son travail. Il s’identifie à son affaire ou à ses œuvres. Mais il manque de sens concret. Il a tendance à « planer », à se déconnecter du réel. En même temps qu’il accède au sommet de la réussite, de son savoir ou de son art, il oublie que personne ne peut le suivre et risque fort de se retrouver tout seul. Ses collaborateurs ou ses patrons ne le comprennent plus, son œuvre n’est plus accessible au commun des mortels. La carte met donc en garde le sujet qui doit faire un effort pour redescendre sur terre.


Orientation professionnelle

Aéronautique, aviation, aérodynamique. Métiers du cirque, acrobatie.


Plan sentimental

Le sujet ou la personne concernée aspire à une union totale avec son partenaire. Son excès d’idéalisme risque de lui jouer des tours. Il peut indisposer son partenaire. Une telle union n’est possible qu’entre deux êtres ayant parcouru le même chemin ou ayant le même idéal. Mais cette carte n’est pas très favorable pour la vie ordinaire, même si le partenaire correspond. Le couple ainsi formé risque de négliger la réalité et de se retrouver dans les ennuis. D’autre part, l’équilibre est très difficile à maintenir, l’un des partenaires risque fort d’y laisser des plumes. La carte met en garde contre les dangers d’une telle union, bien qu’elle puisse annoncer une extase, car cette extase risque fort de ne pas durer et la chute peut être dure.


Santé

Le sujet met facilement sa vie en danger car il ne se préoccupe guère de sa santé. Il joue avec le feu. La carte peut aussi annoncer un accident d’avion ou de transport, ou encore des risques en pays étranger.


Plan spirituel

La carte peut indiquer un grand initié ayant atteint des sommets et étant entré en Samadhi, cette fusion totale du méditant avec l’objet de sa méditation, Dieu ou l’Absolu. Cependant, le sujet n’est pas encore installé dans la stabilité de la sagesse ultime.