Déiphobos

 
 
L'un des fils de Priam et d'Hécube, Déiphobos, dans la guerre de Troie, est l'instrument de la fatalité divine. Il reconnaît son frère Pâris, autrefois abandonné par son père, et qui, sous le nom d’"Alexandre", s'est mesuré victorieusement avec lui au cours des jeux du stade. C'est aussi sous la forme de Déiphobos qu'Athéna incite Hector à combattre Achille. À la mort de Pâris, malgré les protestations de son frère Hélénos, il épouse Hélène, qui incarne les malheurs d'une Troie livrée aux ordres et aux malheurs des dieux. Il meurt tué et mutilé par Ménélas, lors du sac de la ville. Énée rendra plus tard à sa dépouille les honneurs funèbres et lui élèvera un tombeau au cap Rhoeteum, non loin de l'Hellespont.
 
 


Contactez-moi

Template created by Mont K'i